Initiatives phytos extrêmes : Lancement d’un comité 2x NON pour la Broye-Vully

Communiqué de presse du Comité Région Broye-Vully 2x NON le 17 mars 2021

Le 13 juin prochain, le peuple et les cantons sont appelés à se prononcer sur deux initiatives visant à modifier en profondeur les pratiques agricoles, mais pas uniquement celles-ci, car leurs conséquences seraient bien plus larges. Région parmi les plus productrices du pays, et site de nombreuses entreprises actives dans le secteur agroalimentaire, la Broye-Vully serait fortement impactée. Pour cette raison, un « Comité Région Broye-Vully 2x NON » formé d’agriculteurs, ainsi que de représentants du reste de l’économie, a été mis sur pied. Il a officialisé son lancement ce matin et a présenté plusieurs mesures régionales de campagne.

Initiatives phytos extrêmes : Lancement d’un comité 2x NON pour la Broye-Vully

Que voulons-nous consommer à l’avenir ? C’est la question qui sera posée le 13 juin au peuple et aux cantons. Ce jour-là, deux initiatives populaires, « Pour une eau potable propre » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse », visent, de deux manières différentes mais toujours extrêmes, la suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’agriculture pour la première et également dans le reste de l’agroalimentaire pour l’autre. Alors que la pandémie actuelle a démontré l’attachement des Suisses à consommer des aliments locaux, sains et de qualité, ces deux textes viendraient réduire davantage encore le taux d’auto-approvisionnement national, qui couvre aujourd’hui déjà seulement la moitié de nos besoins. En effet, sans protection des plantes, les rendements diminuent et il faudrait donc importer
davantage pour se nourrir. Ceci reviendrait ainsi à exporter notre pollution et à perdre la main sur la qualité de ce que nous mangeons.

En tant que pôle agroalimentaire important à l’échelle du pays, l’économie de la région Broye-Vully est directement menacée par ces textes. En effet, en plus des quelque 1'000 exploitations agricoles actives sur son sol, elle compte certaines entreprises de transformation parmi les leaders du marché suisse et même des usines actives à l’export. Pour ces raisons, un comité de campagne valdo-fribourgeois « Région Broye-Vully 2x NON » s’est créé et collabore étroitement avec Prométerre, l’UPF et AGORA.

En présence des Conseillers d’Etat Christelle Luisier Brodard et Didier Castella, les premières mesures de campagne ont été présentées ce matin à la presse. Ainsi, 20 chars aux couleurs de la campagne ont notamment été répartis aujourd’hui même sur l’ensemble de la région. Par ailleurs, 3'000 boîtes d’œufs reprenant le visuel « 2x NON » seront distribuées à la population broyarde via divers canaux d’ici à Pâques. Enfin, la participation et/ou l’organisation de divers événements grand public dans la région sont envisagées pour autant que la situation sanitaire le permette.

Dans un contexte général compliqué, le « Comité Région Broye-Vully 2x NON » est malgré tout convaincu de la justesse de son combat. Il rappelle que les familles paysannes n’ont pas attendu sur ces initiatives pour faire évoluer leurs pratiques et qu’elles continueront à le faire à l’avenir. Ceci ne peut toutefois se faire que par la collaboration entre consommateurs, transformateurs et agriculteurs et non par des Diktats sacrifiant tout un pan de l’économie.

Renseignements

Fabrice Bersier, co-président, agriculteur, Vesin, 078/737.87.47
Pascal Savary, co-président, agriculteur, Payerne, 079/336.96.15
Yves Gaillet, membre du comité, agriculteur bio, Mur, 079/675.62.87
Loïc Bardet, secrétaire, directeur d’AGORA, Vulliens, 079/718.01.88