Répercussions pour les consommateurs

Fini la liberté de choix: obligation d’acheter du bio

L’initiative interdit l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse. Cela correspond à une exigence essentielle de la production biologique. La protection des cultures contre les maladies, les ravageurs et les adventices doit être assurée par des moyens biologiques d’origine naturelle et des méthodes mécaniques de remplacement. Une acceptation ferait de la Suisse un pays 100 % bio, imposé par voie politique, pour les denrées alimentaires d’origine végétale. Les aliments importés devront eux aussi satisfaire à cette exigence. Les magasins ne proposeraient plus que du « bio » pour les denrées alimentaires d’origine végétale.